jeudi 19 octobre 2017

Potentiel solaire des toitures françaises


Cela reste bien-sûr une approximation, mais ils ont pris soin d'écarter les zones protégées (patrimoine, etc), et de prendre en compte un coefficient de masque (zones ombrées). on tombe sur le chiffre de 15 km² pour le département.

A partir de là, je suis allé chercher la superficie de ce département, je l'ai comparé à la moyenne des superficies des autres départements, ai considéré qu'en moyenne l'Ille et Vilaine doit avoir peu ou prou autant de toits par unité de surface que tous les autres. Et j'en suis arrivé à la conclusion qu'en moyenne, on devrait pouvoir équiper 12 km² de toits en panneaux solaires par département métropolitain.

Ce qui nous donne 1128 km² de toits utilisables en France (94 départements). On peut considérer qu'en moyenne, 10 km² vont fournir 1 TWh à l'année. 

Donc, 112 TWh doivent pouvoir être générés par des installations solaires en toiture, sur 530 TWh produits en France, cela représenterait un peu plus de 20% du total.

Oui, c'est un calcul de coin de table, mais il permet de fixer un peu les idées.

News écolos N°36


News écolos N°36 (octobre 2017)



Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Eolien

EDF vient d'implanter en 10 jours, 5 éoliennes marines qui sont les plus puissantes jamais installées (8,3 MW), soit près de 4 fois la moyenne actuelle des éoliennes présentes en France par exemple. Cette installation a eu lieu au Royaume Uni mais va permettre de tester de nouveaux systèmes de cables et d'arrimage au fond sans fondations. Toutes ces expérimentations vont dans le sens d'une baisse continue des coûts de l'énergie éolienne.

Quant à nous, en France, on vient d'inaugurer en grande pompe notre première éolienne marine (de 2 MW puisqu'on parlait de puissance dans le sujet précédent) Elle ne devrait être installée que début 2018. L'éolien marin a pris beaucoup de retard ici. L’administratif est trop long et trop compliqué. On essaye bien de rebondir en tentant de s'imposer sur le créneau des éoliennes flottantes et non plus posées, mais là aussi on risque de rater la marche à force de traîner. Avec le deuxième plus grand territoire maritime au monde, et rien qu'en métropole des régimes de vents variés nous devrions être en pointe...

Solaire

Je suis toujours surpris par le nombre de terrains laissés à l'abandon sur notre territoire, anciennes mines, décharges, friches industrielles, ils constituent souvent des terrains pollués et inutilisés parce que les assainir coûte un bras. Heureusement, certains élus locaux ne manquent pas d'initiative et les valorisent en y installant des panneaux solaires. L'exemple du jour est une friche d'une ancienne métallurgie transformée en la plus grande centrale solaire des Hauts de France.

Voilà un maire qui me plait bien. Il a décidé que d'ici à l'été 2018, tous les bâtiments municipaux seraient recouverts par des panneaux solaires. Petites cerises sur le gâteau, cela se passe en Normandie et ils ont commencé par l'église.

Ou bien encore, cet autre maire qui suggère à Nicolas Hulot de pousser les entrepôts logistiques à s'équiper de panneaux photovoltaïques. On découvre que beaucoup de surfaces sont utilisables pour y installer du solaire, et ce sans forcément artificialiser de nouveaux hectares de nature.

La production industrielle de vitres solaires peut démarrer. Elles peuvent être plus ou moins opaques, vont produire moins qu'un panneau photovoltaïque (100 kW contre 160 KW en moyenne pour un panneau), sont encore à ce jour bien plus chères (400 € du m² contre 150€ du m² pour une vitre classique), mais représentent une alternative supplémentaire pour les architectes pour intégrer du solaire dans leurs projets. J'y pense depuis des années à chaque fois que je vois un immeuble tout vitré, espérons que cela fonctionne dans la vraie vie.

EnRs dans le monde


Je ne suis pas complètement certain de savoir placer précisément l'Ouganda sur une carte et je vais aller de ce pas vérifier. Mais vous le savez maintenant, j'aime relever les initiatives du monde entier dans le monde renouvelable. L'Ouganda donc, a installé sa première centrale solaire. Le mouvement est réellement mondial, ce qui ne peut avoir comme conséquence qu'une nouvelle baisse des coûts, et donc une augmentation de la demande, etc. Le cercle vertueux a été initié, rien ne saurait l'arrêter maintenant.

Et que dire du Kenya ? 50% de son électricité est produite grâce à la géothermie, et 39% grâce à l'hydroélectricité. Vous avez dit pays en voie de développement ???

Nucléaire

De la rouille dans la moitié des centrales nucléaires françaises, c'est classe non ? On repousse l'âge limite de nos installations, alors forcément ce genre de désagréments va survenir de plus en plus souvent.

Economies d'énergies

En guise d'éclairage public, on a eu des lampadaires boule qui éclairaient surtout le ciel, puis on a un peu réfléchi et dirigé la lumière principalement vers le sol, ensuite, on a eu les lampadaires à leds. Puis on a eu d'autres idées, comme éteindre complètement la nuit. Oui, c'était pas terrible comme avancée. Heureusement, certains ont continué à chercher et innover. A Toulouse, plusieurs centaines de lampadaires sont équipés d'un système qui leur permet d'éclairer à 10% de la puissance, et dès qu'un mouvement est détecté à moins de 30 mètres, ils s'allument à pleine puissance. le maire parle d'une économie de 70%... par rapport à un lampadaire Led. On tient le bon bout, à généraliser.

Stockage

A tous les fâcheux qui crachent leur venin sur l'intermittence de l'éolien et du solaire qui nécessiteraient donc autant de centrales thermiques que de centrales vertes parce que le stockage de l'électricité n'est pas possible, gna gna gna...A tous ces gens, sans fatiguer je réponds que les recherches pour stocker la précieuse énergie vont dans tous les sens et sont plus que prometteuses. Aujourd'hui, une équipe du MIT a découvert une batterie qui "respire", l'article n'est guère détaillé mais promet un coût cinq fois inférieur aux technologies existantes. Comme quoi, l'ingéniosité humaine est toujours plus forte que les attitudes négatives qui ignorent le sens de l'expression "Etre constructif". Je tenterai de vous donner régulièrement des nouvelles de cette batterie.

Pollutions

L'état de nos nappes phréatiques est dans un "état calamiteux". Et l'agriculture intensive n'y est pas étrangère. Et dire que ce sont les mêmes qui manifestent bruyamment contre l'interdiction du glyphosate. Et si nous disions STOP ?

Aimez, Partagez, Commentez

vendredi 13 octobre 2017

News écolos N°35


News écolos N°35 (octobre 2017)



Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Solaire

Le Japon a un problème d'énergie et un problème de place. Utiliser un même espace pour à la fois produire de l'électricité et des champignons est ainsi dans ce contexte une excellente idée. Ce genre d'installations commence à se multiplier. Un même terrain est donc utilisé pour implanter des panneaux solaires et dessous, à l'abri de la lumière, les champignons sont cultivés.

Recouvrir toutes les grandes surfaces de toits avec des panneaux solaires, c'est l'idée du moment. En Suisse, l'aéroport de Genève suit la tendance. Chaque installation représente une goutte d'eau, en revanche si chaque surface exploitable est équipée, le poids du solaire pourrait bien ne plus être anecdotique du tout.

Eolien

Une fondation scientifique américaine a démontré que l'éolien marin pouvait suffire à lui seul à alimenter en électricité toute la population mondiale. les turbines en mer sont bien plus efficaces. Quand d'autres affirment que le solaire pourrait jouer ce rôle, on se dit que le mix ne devrait pas être difficile à trouver.

Houlomoteur

Transformer l'énergie des vagues en électricité, tout le monde a bien compris l'intérêt, différentes technologies sortent du bois. A ma connaissance, le "bilboquet" présenté ici est au moins le quatrième ou cinquième type de machine qui peut remplir cet office. On est encore loin de la phase industrielle mais différentes équipes de recherche travaillent sur le sujet houlomoteur. cela va forcément finir par payer.

Géothermie

La métropole de Strasbourg, Eurométropole vise les 26% d'énergie renouvelable d'ici à 2020, et la géothermie (la troisième centrale est en cours d'installation) y est pour beaucoup. Voilà, encore une fois un secteur qui est sous-exploité. Il est temps que cela change.

Nucléaire

Greenpeace frappe fort. Quelques jours après avoir démontré que les piscines de refroidissement du combustible usagé étaient le talon d'Achille de nos centrales, ils prouvent qu'on peut s'introduire au pied de ces bâtiments fragiles. EDF va bien entendu endosser le rôle de la vierge effarouchée, mais la sûreté nucléaire est un vrai scandale compte-tenu des impacts potentiels.

Architecture

Planter l'équivalent de 2 hectares de plantes et d'arbres sur des gratte-ciels d'habitation, cette image qu'on croirait tirée d'un film de science-fiction existe d'ores et déjà à Milan, et ce depuis 2014. Une dizaine de projets similaires sont en cours dans le monde. La revégétalisation des villes a un effet positif sur l'absorption de la pollution, sur la captation de chaleur, et sur le développement de la faune donc une aide à la biodiversité. Les villes de demain n'en doutons pas, ressembleront à cela.

Autres

L'idée d'aider les cargos à dépenser moins de carburants en se faisant tracter par une voile n'est pas nouvelle contrairement à ce que dit l'article . J'en ai déjà entendu parlé il y a une dizaine d'années. Mais, peut-être que cette fois-ci sera la bonne pour le développement d'un concept qui permet aux bateaux d'économiser jusqu'à 20% de leur consommation.

J'avoue avoir été impressionné par cet article qui décrit l'ouverture d'un supermarché tout orienté développement durable : photovoltaïque, isolation, déchets, parkings, aspects paysagers,... et tout cela réalisé par Lidl !!! Les Carrefour, Auchan, Casino, et autres feraient bien de s'en inspirer (et vite) !

Peu-être, avez-vous eu comme moi connaissance de travaux scientifiques visant non plus seulement à diminuer les rejets de CO2 mais à diminuer l'augmentation de la hausse des températures en jouant à des échelles planétaires au petit sorcier. Les spécialistes de la géo-ingénierie se réunissent cette semaine à Berlin. L'article de l'AFP qui retrace les différentes solutions envisagées provoque chez moi deux réactions. Un : On ne maîtrise absolument aucune des conséquentes induites par ce type d'opérations. Deux : Qu'avons-nous fait pour en être réduits à ce type d'extravagance ?

Pollution

La colère m'a inciter à pousser un coup de gueule sur mon autre blog, les notes de dreuff. Cette mauvaise humeur a été déclenchée par la publication des chiffres de morts prématurées directement liées à la pollution atmosphérique par l'agence européenne de l'environnement.

Aimez, Partagez, Commentez

vendredi 6 octobre 2017

News Ecolos N°34


News écolos N°34 (octobre 2017)



Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

ENR dans le monde

L'Ethiopie aussi se met aussi au solaire de manière massive. Mais comme dans tous ces pays en voie de développement, toute la population n'est pas couverte par les réseaux électriques.

L'agence internationale de l'énergie (AIE) a fournit ces derniers jours un rapport sur l'évolution des EnR dans le monde. Il fournit des chiffres impressionnants, mais jugez plutôt : En 15 ans, la capacité de production d'énergies vertes a été multipliée par 8, il y a eu deux fois plus de puissance solaire installée l'an dernier, que l'année précédente, et surtout plus de solaire que charbon. Il est même prédit que les EnRs pourraient en 2022 produire autant que les besoins de la Chine, de l'Inde et de l'Allemagne réunis. L'explosion du solaire se voit maintenant clairement dans les chiffres et ce n'est qu'un début.

Le Ghana dont les côtes se font dévorer par la mer met en place une centrale houlomotrice. Il est grand temps que cette énergie prenne sa place dans le monde.

En Finlande, le pays aux 1000 lacs, la majorité des besoins électriques devraient être couverts dès 2018 par les EnRs. Le pays poursuit l'exemple Islandais, même s'il leur reste un peu de nucléaire.

Géothermie

Il s'agit en fait ici plutôt de thalassothermie. Apporter de la chaleur l'hiver et de la fraîcheur l'été en la captant l'énergie dans la mer. J'avais parlé de Marseille et des installations mises en oeuvre dans le quartier de la Joliette. c'est au tour de la Grande Motte d'équiper les bâtiments de son centre-ville. La facture énergétique est considérablement réduite et c'est applicable dans toutes les communes du bord de mer.

Eolien

Véritable serpent de mer (c'est le cas de le dire), l'éolien marin en France devrait voir cette période de disette enfin s'achever. La première éolienne flottante devrait être installée le 13 octobre prochain sur le site d'expérimentations au large du Croisic. Je rappelle qu'il existe deux types d'éoliennes marines, celles qui sont posées sur le fond, ce sont les pus nombreuses mais les plus chères et aussi celles qui posent pas mal de contraintes (il ne faut pas des fonds trop profonds) et les éoliennes flottantes qui sont juste posées sur l'eau même si ancrées au fond. Ces dernières sont encore peu fréquentes et pourtant représentent un potentiel énorme. Allez, on ne lâche rien.

Hydrogène

Mes fidèles lecteurs s'en souviennent peut-être, j'avais parlé d'une solution de stockage d'hydrogène "solide" sous la forme de canettes (de la taille de celles de soda). Une société Aaqius porte cette technologie de rupture. Celle-ci permet à un 2 roues avec 2 canettes de bénéficier d'une autonomie de 100 km. Je crois énormément à ce modèle de développement pour l'hydrogène. Marrakech se lance à fond dans l'expérience.

Solaire

Les exemples d'agriculteurs qui se regroupent à plusieurs pour financer des investissements dans la couverture par des panneaux solaires de leurs installations se multiplient sur le territoire. Ce complément de revenus est le bienvenu pour le monde paysan qui connaît tant de difficultés en ce moment.

Encore une fois, cela fait un bout de temps que j'y pense. Mais la couverture des hypermarchés ou des grandes surfaces commerciales via leurs parkings ou même leurs toits commence à trouver sa voie en France. Intermarché, Ikéa, les projets se multiplient et la dynamique prend de plus en plus d'ampleur chaque jour.

Déchets

227 millions de tonnes, c'est le poids des déchets issus du BTP, soit les 3/4 des tonnages de déchets produits en France. Leur valorisation est à la traîne, mais c'est en train de changer.

Autres

Je suis allé voir pour vous Une suite qui dérange, le deuxième film d'Al Gore sur le réchauffement climatique dix ans après le premier opus. J'avoue avoir été déçu. Le documentaire est très centré sur la personnalité de l'ancien vice-président et ses actions. D'après le film, c'est même lui qui aurait sauvé la COP21.
J'ai quand même noté quelques points qui ont réellement capté mon attention. Il présente une vidéo prise d'hélicoptère au Groenland en Avril 2015 au dessus d'un glacier qui explose littéralement de toute part. Cet extrait m'a beaucoup impressionné. Al Gore utilise aussi l'expression climato-négationniste, plutôt que climato-sceptique et je crois que ce choix de vocabulaire est le bon.
Il avait prédit dans son premier film que le site de Ground Zero était menacé par la montée des eaux, ce qui lui avait valu énormément de critiques. Il a pourtant été submergé lors de l'ouragan Sandy. Enfin, il y a cette conversation surréaliste avec le maire de Miami autour de la perspective de voir à terme la ville être rayée de la carte, le tout en expliquant leurs vains efforts pour surélever des quartiers entiers.

Aimez, Partagez, Commentez

samedi 30 septembre 2017

News écolos N°33


News écolos N°33 (septembre 2017)



Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Solaire

De nouveaux chiffres plutôt intéressants. Il s'agit ici de capacité d'installation. En gros, combien de panneaux photovoltaiques on est capable d'installer par an. En 2017, on devrait atteindre 125 GW, 400 GW en 2018, et 1 TW en 2021. La courbe est une nouvelle fois exponentielle. Et l'Arabie Saoudite devrait être un des plus gros clients de tous ces produits.

On a tous déjà entendu parlé des panneaux solaires dans l'espace. Pas de nuages, pas d'atmosphère, donc un rendement 20 fois supérieur qu'au sol. Les baisses des coûts rendent la technologie bientôt rentable. Les grandes puissances économiques explorent le sujet. Le spectateur attentif du film Gravity que j'ai été se méfie quand même un peu du trafic en orbite géostationnaire, mais cela incitera peut-être à faire le ménage là-haut.

A mi-chemin, certains ont imaginé des ballons solaires. D'installation très rapide et simple, ils seraient l'idéal pour rétablir l'électricité dans des zones dévastées suite à une catastrophe naturelle ou à une guerre, mais on peut imaginer des dizaines d'autres usages. Quelle bonne idée !

Hydrogène

Le CEA et Faurecia, l'un des leaders dans le secteur des équipementiers automobiles signent un partenariat de 5 ans sur la pile à combustible. Si on en croit la responsable du CEA, concernant la pile à combustible appliquée à l'automobile, on n'en plus aux phases de recherche et développement mais plutôt à la phase de déploiement industriel. Alors, zou.

D'ailleurs, constructeurs automobiles et distributeurs d'hydrogène ont décidé de se coordonner pour monter un grand réseau de distribution d'hydrogène à travers toute l'Europe. On en est encore loin, mais cette première pierre est porteuse d'espoirs.

Un des gros soucis de ces piles à combustibles est qu'elles réclament des catalyseurs sous la forme de métaux rares (platine). Mais le CNRS avance et vient de stabiliser un prototype de pile avec un catalyseur constitué d'enzymes qui obtient des résultats très proches de piles utilisant du platine. Yapluka...

Méthanisation

Il s'agit de transformer des déchets en méthane appelé alors biogaz et ensuite soit d'injecter directement ce gaz dans les réseaux soit de produire avec chaleur et/ou électricité. Des unités dites de microméthanisation commencent à arriver sur le marché. A l'intention des agriculteurs, le retour sur investissement, selon le constructeur et en fonction du modèle choisi est entre 7 et 4 ans... Et une entreprise anglaise commercialise des unités à installer en ville qui peuvent fonctionner à partir de 6 litres de déchets par jour, trop pour une famille seule, mais pas pour une copropriété.


Nucléaire

Non je n'ai pas viré ma cuti et décidé de mon propre chef que le nucléaire pouvait entrer dans les EnR. Mais une note de la SFEN m'a agacé et j'y consacré un post sur mon autre blog.

Autres

Même si je déborde un peu du sujet du blog à proprement parler, je ne peux pas passer sous silence la sortie en salles du film d'Al Gore le 27 septembre "Une suite qui dérange", 20 ans après son premier documentaire. Un succès populaire en France rendrait compte de l'intérêt porté à ces sujets et donnerait à réfléchir à nos chers pouvoirs publics.

Un avion court-courrier tout électrique en 2027, c'est la toute récente promesse d'Easyjet. Coup de pub présomptueux ? Peut-être, il n'en demeure pas moins que cela va contraindre tout le secteur à redoubler d'efforts donc cela ne sera pas inutile.

Une étude américaine publiée dans Nature décrit comment on pourrait utiliser l'évaporation de l'eau des lacs et rivières pour produire de l'électricité. C'est donc une nouvelle énergie renouvelable, et celle-ci encore non intermittente. Le dispositif aurait aussi pour avantage de limiter les pertes en eau par évaporation. Les potentiels cités sont assez impressionnants. j'ai hâte d'entendre parler d'un premier prototype...Je vous tiens au jus.

Aimez, Partagez, Commentez

vendredi 22 septembre 2017

News écolos N°32


News écolos N°32 (septembre 2017)



Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Eolien

Quelques données chiffrées et factuelles ne font jamais de mal. Le dossier en lien fait 115 pages, je vous en ai fait une synthèse des éléments à retenir. L'éolien représente près de 16 000 emplois directs ou indirects en France (en augmentation de 1 400 en 2016) dans 800 sociétés. 12 GW sont installés sur le territoire. Nous sommes en ligne avec les objectifs de 2018 qui ont été fixés à 15 GW. En revanche, il va falloir cravacher pour atteindre les objectifs 2023 (26 GW soit plus du double de ce qui existe actuellement, mais ce qui représenterait encore la moitié du parc Allemand de 50 GW). L'éolien en France c'est 1100 parcs pour 6600 éoliennes en tout. 20,6 TWh ont produits grâce au vent, soit 4,3% de la consommation française.
Et puis d'autres chiffres encore qui nous précisent que la France a la densité éolienne la plus faible d'Europe de l'Ouest. Avec la densité de l'Allemagne, nous pourrions alors produire 7 fois plus (soit 140 TWh), pour rappel, la production électrique totale en France s'est établie à 473 TWh. Autre point digne d'intérêt dans cet article est la précision faite sur le facteur de charge. Il est en moyenne de 23% en France. Mais cela ne signifie pas qu'une éolienne produit 23% du temps et le reste rien, cela reste une moyenne, or 90% du temps, il est supérieur à 6%, ce qui suffit à produire de l'énergie.

Hydrolien

Placer des hydroliennes dans les réseaux d’égouts ? Il fallait y penser. La ville de Portland (Orégon, USA, 2 millions d'habitants) se lance dans l'expérience. J'avoue avoir été surpris par cet article mais c'est loin d'être stupide. Bien entendu, cela ne va pas révolutionner la production d'électricité car  l'attendu est faible. Cependant, le coût est modéré (remplacement d'une section de canalisation), les avantages sont nombreux (cette section permet aussi de mesurer le débit et la qualité de l'eau et donc de détecter un éventuel problème en plus de la production d'électricité en elle-même), les contraintes sont faibles (il suffit de disposer d'une section d'égout avec un minimum de pente) et enfin ce qui me plait toujours énormément c'est de transformer des déchets en ressources.

Obsolescence programmée

C'est un fait plus que notable. Une première plainte vient d'être déposée en France contre des fabricants d'imprimantes par l'association HOP (Halte à l'Obsolescence Programmée). Coup d'épée dans l'eau ou début d'un changement de mentalités ? Cela reste à voir, mais c'est un premier pas. La difficulté réside dans le fait de prouver la volonté de rendre l'équipement faillible.

Solaire

Un nouvel appel d'offres pour des installations photovoltaïques connait ses lauréats. ce que je retiens ici, c'est le prix d'achat de l'électricité : 93,4 € / MWh, soit 10% de moins que le précédent appel d'offres qui datait.... d'avril 2017.

Pétrole

C'est le moment des grandes manœuvres chez Total. Le géant pétrolier accélère son repositionnement vers les énergies vertes et l'efficacité énergétique en annonçant coup sur coup deux rachats de sociétés. La puissance financière d'un groupe comme Total au service des ENRs, ça ne peut pas être une mauvaise nouvelle. J'y vois de plus un signe de la reconversion de l'économie de l'énergie.

Efficacité énergétique

Saint Gobain annonce la mise à disposition d'une technologie de rupture sur les vitrages isolants. Elle permettrait des gains de 20% sur l’efficacité énergétique et 10% de lumière en plus. 

Hydrogène

J'avais parlé il y a peu de la création d'un consortium d'industriels autour de l'hydrogène. Il grossit de jour en jour (Général Motors l'a rejoint cette semaine). Le PDG d'Air Liquide qui le codirige parle d'objectifs entre 2030 et 2050 se chiffrant en millions de véhicules mais insiste aussi sur le fait que les piles à combustibles à hydrogène ne se contenteront pas d'être dans nos voitures.

Déchets

Des larves de mouche se nourrissent de plastique, puis à l'âge adulte, riches en protéines sont transformées en nourriture pour les animaux. On réduit de manière naturelle les déchets qui deviennent une ressource pour ces élevages de mouches. J'avoue ne pas pouvoir trancher entre bonne ou mauvaise idée. Je vous laisse seuls juges.

Ca, je l'avais zappé. D'ici 2025, nous n'aurons plus le droit de jeter nos restes alimentaires avec nos autres déchets. Et en 2022, on pourra recycler TOUS les plastiques, y compris les pots de yaourts, etc. Objectif : En 2022, recycler 75% des ordures ménagères. c'est demain.

Energie houlomotrice

Générer de l'électricité grâce à la houle. le potentiel Français est énorme, et nos voisins espagnols s'y sont déjà mis. Mais le projet bayonnais semble vouloir commencer à bouger.

Géothermie

Je relaie cet article pour des raisons toutes personnelles. La piscine dont il est question (à Dammarie les Lys) fait partie de celles dans lesquelles je vais régulièrement faire des brasses. Alors savoir que l'eau sera en partie chauffée par la géothermie me réjouit.

Aimez, Partagez, Commentez

lundi 18 septembre 2017

News écolos N°31


News écolos N°31 (septembre 2017)

Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Reboisement

Je n'avais pas entendu parler de cette initiative mais j'adore. L'idée est de créer une ceinture verte en reboisant une zone de 15 km de large et 7 800 km de long afin de limiter l'avancée du Sahara.

12 000 tonnes de pelures d'orange ont été déversées sur une terre devenue stérile. En 20 ans, l'expérience abandonnée puis oubliée a donné des résultats extraordinaires en termes de reconquête de la nature. Un moyen de valoriser nos déchets agro-alimentaires ?


Eolien

L'EPR d'Hinkley Point coûtera 92,5 £/ MWh produit. Deux projets éoliens en mer ont obtenu un prix de 57,5 £/MWh soit près de 40% de moins. Les prix de revente garantis de l'électricité ont ainsi baissé de moitié depuis début 2015. Ce n'est pas sans rappeler que tout récemment encore j'avais relayé l'information de projets en Allemagne emportés sans aucune subvention de l'Etat parce qu'ils comptaient se rémunérer au prix du marché (environ 30 €/ MWh). Ce qui me désolé, c'est que les premiers projets français avaient proposé des subventions autour de 200 €/MWh en 2012 et qu'ils ne verront le jour ou plutôt la mer qu'en 2022 au plus tôt. Qui se pose encore des questions sur la viabilité économiques des projets éoliens off-shore ?

ENR dans le monde

Cet article nous explique que le solaire explose en Russie en grande partie grâce à une société qui est parvenue à obtenir des rendements vraiment intéressants (22%) avec des panneaux utilisables de -40°C à + 85°C. Il faut bien cela pour les climats continentaux de l'immense Russie.

En France, nous sommes en retard sur la trajectoire pour atteindre les 23% de renouvelable dans la consommation finale brute d'énergie. Nous en sommes à 15,7% en 2016.Il est nécessaire d'aller plus vite sinon nous passerons à peine le cap des 20%. En bémol de cette analyse, l'hydroélectricité a beaucoup baissé en raison de conditions météorologiques défavorables.

Madagascar avec ses 2800 heures d'ensoleillement annuels a inauguré sa première grande centrale solaire et une deuxième doit démarrer d'ici à fin 2017. Une nouvelle fois, le monde entier s'y met d'une part et d'autre part cette centrale a été construite en 3 mois !!!

Les investissements dans le nucléaire sont au plus bas, remplacés par des projets ENR. Les faits sont têtus.

New York poursuit l'effort malgré l'administration Trump. Les propriétaires de près de 14 000 immeubles vont devoir réaliser des travaux d'efficacité énergétique sous peine de se voir infliger de lourdes amendes.

Solaire

Cela fait un long moment que j'y pense, les professionnels du solaire l'ont exprimé ces derniers jours. Equiper les HLMs de panneaux solaires devraient être la priorité absolue. C'est rentable pour les offices HLM, avantageux pour les locataires qui voient leur facture énergétique baisser, favorable pour le secteur qui voit son activité boostée et en fin de compte positif pour le pays. c'est du gagnant-gagnant-gagnant-gagnant. Qu'est-ce qu'on attend ?

Des panneaux solaires à poser comme du papier peint ou presque ? L'idée est vraiment séduisante. Elle semble pouvoir réduire de manière drastique les coûts de pose. Les rendements sont faibles (6%) mais c'est à comparer au prix final d'une installation. Le potentiel est énorme, reste à voir si le diable ne se cache pas dans les détails... à suivre...

C'est à la fois la mode, et une bonne idée. De plus en plus, d'anciens sites d'enfouissements de déchets sont recouverts par des centrales solaires. Cela permet de les valoriser de manière positive. L'exemple pris dans l'article est frappant sur un point à mon sens. Le projet aura mis quatre ans avant de sortir du sol, mais aura nécessité 3 mois de travaux. Cherchez l'erreur.

Le chemin vers l'autoconsommation (consommer l'électricité qu'on a soi-même produite) est encore long. Seulement 30 000 foyers en France, contre 750 000 en Italie et 2 millions en Allemagne. Mais gageons que les propositions à venir vont faire sauter les différents verrous.

Aimez, Partagez, Commentez

Potentiel solaire des toitures françaises

Je suis tombé un peu par hasard sur une étude réalisée par les services gouvernementaux en 2014 qui a calculé la surface des toits disponi...